Vivre et savourer la nature.

Val Verzasca et Vallemaggia en automne

Cover Magazine RANDONNER.CH

La topographie du val Verzasca et de la Vallemaggia met le marcheur à rude épreuve. Les ascensions sont exigeantes, mais le randonneur est largement récompensé par la beauté des lieux: les châtaigniers de la Valle di Lodano, les alpages paisibles du val Bavona, la vue au loin depuis la cabane d’Efra ou encore la fraîcheur bienvenue des mayens de Revöira. Dans la forêt de Lodano, nous avons appris pourquoi les vieux châtaigniers étaient autrefois rabattus à un mètre du sol. Les longues pousses autour du point de section leur donnent une allure amusante. Autrefois, les paysans utilisaient les branches comme tuteurs de vigne ou comme poteaux de clôture. S’ils avaient rogné les troncs massifs à hauteur du sol, les chèvres se seraient ruées sur les jeunes pousses. Ou, savez-vous pourquoi les paysans construisaient des murs en pierres sèches au milieu des bois, sachant pourtant qu’on y trouve rarement des vaches? Vous en saurez davantage en lisant le reportage. Le Tessin regorge d’histoires similaires. Nous avons entrepris de les dénicher.

Les randonneurs au lieu des armaillis

Les flancs du val Verzasca sont parsemés d’innombrables mayens. Nombre de ces bâtiments en pierre et chemins en dalles menacent de tomber en ruine. Une association de bénévoles en a rénové certains, faisant d’une pierre deux coups: les alpages attirent les randonneurs en quête d’authenticité, ce qui assure l’avenir de la vallée.

Quand marche rimait avec travail

Revöira, un mayen sans eau mais très riche en foin, se situe sur les pentes raides au-dessus de Lavertezzo. Autrefois, les paysans se rendaient plusieurs fois par an des alpages au mayen et à la vallée, et inversement. Une randonnée familiale mène dans ce lieu qui évoquait pour eux le labeur et la sueur.

Un paradis boisé au passé agité

La forêt de Lodano, dans la Vallemaggia, a eu un passé mouvementé. Du moins jusqu’à ce qu’on cesse de l’exploiter, voilà 50 ans. Une décision faite pour durer, puisque la forêt est en passe d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Randonner dans cette réserve forestière permet d’observer les traces d’une époque où l’on coupait le bois sans se soucier du lendemain.

Concevez et dessinez vos propres randonnées

La plate-forme www.randonner.ch devient toujours plus riche. Désormais, ses utilisateurs peuvent planifier, dessiner, exporter, imprimer et organiser leurs propres randonnées. Il suffit de posséder un compte et d’avoir accès aux propositions de randonnées grâce à un abonnement à RANDONNER.CH.

Petits pieds bien chaussés

Des chaussures inadaptées peuvent gâcher la randonnée familiale. Les parents ont donc intérêt à consacrer du temps à leur achat, à intervalles réguliers d’ailleurs, car les pieds des jeunes enfants grandissent rapidement. Conseils et test pratique.

Dans le prochain numéro 6/2019

Homologué avec vue sur le Cervin

En hiver, à Zermatt, on peut marcher face au Cervin. Les chemins de randonnée hivernale en Valais ne sont pas seulement exceptionnels, ils sont aussi homologués. Explications.

RANDONNER.CH 6/2019 sera en kiosque dès le 05.12.2019.

retour